CE QU'IL A DIT

 

 

10 mai 1986

"Très jeune j'ai eu un premier contact avec les choses mécaniques. En l'occurrence un kart. Très vite  ce Kart est devenu une partie de moi - même. ce qui au départ n'était qu'une passion est devenue petit à petit une nécessité pour vivre"

 

"C'est fou ce que l'on peut ressentir sous l'effet de la vitesse : Ce que je vis dans une voiture de course, je ne l'ai jamais éprouvé ou approché ailleurs"

 

 

10 octobre 1987 :

"Un pilote doit comprendre et apprécier toutes les données(..) C'est le résultat de l'expérience de la concentration et de l'émotion instantanée"

 

 

30 septembre 1989 :

"J'avais un but et j'ai appris comment l'atteindre..Devenir champion du monde était un très grand desir.Je me suis battu pour y arriver..Je vivais avec chaque jour. Néanmoins, je me bagarre toujours pour le titre cette année. Parce qu'une fois ce n'est pas assez. Après il vous en faut d'autres encore"

 

 

24 novembre 1990 :

"Le dépassement de soi prend tout son sens, dans le cockpit d'une voiture de course.

Pour aller plus loin, plus près des limites de la machine et de l'homme, un pilote doit tout donner : Son coeur, son corps, sa tête"

 

"Je ne cours pas pour avoir une image, pas plus que je ne cours pour l'argent. Je cours parce que j'aime piloter(..) Du coup ça ne me laisse guère le temps de penser à mon image. Je suis prêt à en payer le prix"

 

"Il m'arrive de pleurer ou de m'émouvoir en public.Je suis ainsi. Je suis émotif, je suis né et j'ai grandi comme ça. J'en remercie Dieu, car ma vie sans émotion et sans amour n'a pas de sens"

 

 

9 novembre 1991 :

"Quand je parle aux ingénieurs et aux mécaniciens(..) Je parle avec les yeux, les mains, et je fais partager mes émotions qui sont nombreuses et si fortes. Je veux  exprimer le bonheur et la frustration dans leur véritable mesure.J'ai envie que les gens qui travaillent sur la voiture se sentent impliqués au point d'éprouver la même chose que moi"

 

"Plus on avance dans sa carrière, plus les progrès relèvent du détail. Au niveau qui est le mien, je continue à chercher mes limites"

 

"Cela fait partie de mon métier de donner l'impression que je gagne facilement"

 

 

23 octobre 1993 :

"Quand je ne gagne plus je me sens bloqué, complètement enfermé(.) comme un tigre en cage"

 

"Le jour est encore loin ou je dirai « Ayrton tu as profité de ton potentiel ça y est tu l'as atteint (.) Peut être à t- on seulement atteint un moment pareil lorsqu'on est mort. Mais peut-être même pas encore

 

"Il y a la voiture.Je me glisse dedans, comme si je mettais un manteau. Je m'habille quasiment de la voiture"

 

"Je suis là, dans le présent, mais en même temps je suis plus loin que moi-même

,plus loin que la réalité. Je suis dans le futur"

 

"Je suis incapable de renoncer , parfois ce serait mieux. Je vis encore. C'est une réussite"

 

"Certains je le sens m'aiment ; D'autres et ça je le ressens très intensément, me détestent. C'est très difficile de trouver un équilibre dans ce miroir de sentiments. Et finalement tout cela conduit à ce que je vive de manière de plus en plus solitaire"

 

 

"J'aimerais savoir voler comme un oiseau"

 

Ayrton vous parle (real player)

 

 

 

 

   


 Accueil | NEWS BRUNO SENNA | CARRIERE BRUNO | NEWS AYRTON SENNA | BIO | CE QU'IL A DIT | ETOILE | PHOTOS | PALMARES | LIVRE D'OR | LIENS | CREDITS

Copyright (c) 2002-2009, Magic Senna. Tous droits réservés.