Le kobudo d'Okinawa - Karate Kobudo Beaugency

Aller au contenu

Menu principal :

Le kobudo d'Okinawa

Disciplines > Kobudo d'Okinawa

Le kobudo d'Okinawa est accessible à tous, et ne requière pas de capacités particulières.
L'entraînement consiste à pratiquer avec des armes blanches tel que le bâton long,
les Saï, les tunkuwas ou les Nunchakus.


Animation réalisée par Didier
Copyright © 1983-2013 Association Karate Kobudo Beaugency - Tous droits réservés

Le Kobudo d'Okinawa se pratique toujours avec des armes blanches, il n'y aucun contact au corps à corps.
Leur pratique est adaptée à chacun, quelque soit ses capacités physiques.
Sa pratique est sans danger, l'âge minimum est de 12 ans, sans limite d'âge maximum.

Sa pratique comprend 28 armes, mais il y en a 14 principales


Cette photo représentant toutes les armes de Kobudo d'Okinawa a été réalisée par Didier Guibert
Copyright © 1983-2013 Association Karate Kobudo Beaugency - Tous droits réservés


Les Kobudo d'Okinawa ont suivi une évolution parallèle au Karaté lors de l'interdiction de posséder toutes armes sur l'île d'Okinawa.
Les guerriers développèrent des techniques de défense avec des outils agraires, tels que :

les bâtons « bo » ou « Jo » , étaient des manches d'outils ;
les faucilles « kama » servaient à couper le riz ;
La houe « kue » était utilisée pour préparer les champs ;
Le nunchaku était un mors de cheval ;
Le Tunkuwa « Tonfa » servait a tourner la meule ;
Les pécheurs utilisaient la rame « Eku ».
Quant aux Saï, ils étaient utilisés par les policiers.

On débute l'apprentissage du Kobudo par le Bo "baton long, 1m80" car son maniement enseigne à coordonner les mouvements du corps.
Puis viennent les Saï et les Tunkuwa et seulement après le Nunchaku.
Chaque arme est une étape dans la progression du Kobudoka.

L'entraînement au Kobudo d'Okinawa demande une pratique régulière.

L'art du Kobudo d'Okinawa est parvenu jusqu'à nous grâce à deux hommes:
Shinko Matayoshi et son fils Shinpo Matayoshi.


De nos jours, la pratique des arts martiaux passe par un système de grade,
matérialisé par la couleur des ceintures.
Le programme officiel de passage de grade de kobudo d'Okinawa assure une progression pour tous.


Des experts de Kobudo d'Okinawa sont venus enseigner en France et en Europe.

Ils étaient élèves de Maître Shinpo MATAYOSHI.



Retourner au contenu | Retourner au menu