Logo Paroisse St Paul

Paroisse St Paul

du Mesnil - Plateau de Boos - Diocèse de Rouen

A Boos, calvaires et croix de chemin

CALVAIRE :
«Le calvaire est un monument commémorant la Passion et composé d’une ou plusieurs croix. »

CROIX :
« On appelle croix, non seulement une pierre monolithe et taillée, mais aussi celle qui va porter un Christ, même si au revers de ce petit monument on a mis une Vierge à l’Enfant, un personnage ou une piéta. »


A BOOS, il existe trois croix :
    -la première est à Franquevillette,
    -la deuxième au cimetière,
    -la troisième rue de la Porte des Champs. franquevillette_.jpg

LA CROIX DE FRANQUEVILLETTE

    Autrefois Franquevillette était une paroisse, pour devenir administrativement une commune le 5 avril 1684.

    Son église fut détruite à une date inconnue et, en conséquence, on réunit Franquevillette à Boos pour ne former qu'une seule et même commune et paroisse Boos en 1823.

    Autour de l’église de Franquevillette il y avait un cimetière dans lequel on avait érigé une croix ; celle ci fut déplacée par décision du Conseil Municipal lors de sa réunion du 27 Février 1960.
    Le soubassement de cette croix provient de la base des fonts baptismaux de l’église détruite.

 

boos-cim.jpg
CROIX DU CIMETIERE

    Elle veille au repos des défunts du cimetière et protège de ses ailes deux anciens curés de la paroisse de Boos, les abbés Théodule PETEL et Philippe FLEURIGAND .
    On sait peu de choses sur cette croix, si ce n’est qu’elle fut donnée au cimetière en 1730 par M. Jean Baptiste des ROCHES , chevalier de St Louis, ancien capitaine des grenadiers au régiment de Provence.

 

 

 

 

boos-chm_.jpg

CROIX RUE DE LA PORTE DES CHAMPS
(où?, plusieurs hypothéses, porte rouge ?…)

    Le départ de l’abbé BARRE suspendit le projet qui fut réanimé par l’abbé TALBOT quelque temps après, et l’affaire se termina le lundi de Pentecôte 27 MAI 1844 par « une cérémonie religieuse qui fera époque, tant en raison de la solennité qui l’a accompagnée que de l’ordre qui y a régné, à laquelle , sur l’invitation de Monsieur le curé fut bénite les jour, mois, an susdits, par Mr l’abbé Caumont, vicaire général, capitulaire du consentement, en présence des autorités locales et d’un grand nombre de religieux. Un des curés du canton a fait en vers la description de la dite cérémonie ».

 

 

M.Petit

 

Mentions légales

© 2005 Paroisse Saint Paul

Nouveau serveur!